autoconstruction cellule amovible sur sprinter double cabine

Ici on montre ses plans, croquis, photos en cours de réalisation et travaux finis!
Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Reactions :
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja »

Salut pascal et léo,

Pour le moment pas de raison de regretter... Pourvu que ça dure! :lol: Quoiqu'il en soit si je me foire ce sera de ma faute! Pour le reste je pense que, grâce à ce site notamment et à ses excellents contributeurs :wink: , on a l'essentiel des infos pour faire ses propres choix en connaissance de cause.

En tout cas, comme le dit Léo, pour le moment ça tient sans cornières, c'est bon signe! Et ça a l'air de pas mal tenir car je n'ai observé aucun retrait des panneaux lorsque je les ai libéré de la contrainte des serre-joints, ni aucun mouvement lorsqu'on levé la cellule. Par ailleurs ça parait déjà bien rigide lorsqu'on s'appuie sur les murs.

Pour ce qui est du poids la cellule seule doit faire actuellement aux alentours de 400kg. C'est une estimation au vu du poids au m2 des panneaux écofont que j'ai pris en version "H" c'est à dire renforcé (épaisseur de peau 3,75mm au lieu de 3, résitance à la flexion 312kg au lieu de 224) pour répondre au moins partiellement à la problématique de la capucine.
Pour le faux-châssis je n'ai pas d'idée précise mais, tel qu'il est sur les dernières photos, je le lève et je le déplace tout seul.
J'ai un pont bascule pas très loin, j'irai faire un point sur le poids à l'occasion.

Enfin pour les ailes de roues je les ai payé 80 euros les 2.

Voili voilou!
Avatar du membre
hippo
bestposter
bestposter
Reactions :
Messages : 14839
Enregistré le : 27 juin 2008 16:03

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par hippo »

merci pour ces reponses Nicolas :wink:
Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Reactions :
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja »

Le faux-chassis entièrement habillé, reste les portes des coffres à réaliser et les feux à fixer.
Le faux-chassis entièrement habillé, reste les portes des coffres à réaliser et les feux à fixer.
Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Reactions :
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja »

Salut à tous,

Après quelques petits échanges avec léo concernant le collage des cornières polyester je vous donne les avis que j'ai pu collecter auprès de 2 boites trouvées sur le net à savoir "sandtech" et "sf-composites" et qui proposent chacune pas mal de colles différentes. Je pense que ça peut-être intéressant de comparer les différents avis.

Donc, à l'origine, j’appelais pour savoir ce qu'ils proposaient comme conditionnement pour de la colle epoxy bi-composant... Les remarques de Yves et de Léo paraissant pertinentes quand à l'homogénéité de l'ensemble.
Sauf que dans les 2 boites, ils m'ont déconseillé une colle epoxy bi-composant! Les deux m'ont fait la même réponse : trop rigide, déconseillé pour ce type d'assemblage soumis à des vibrations.
Les 2 ont d'emblée proposé la colle MS polymère tout en n'excluant pas le "classique" pu monocomposant mais qu'ils considéraient, dans les 2 cas, comme moins efficace en terme de résistance structurelle.
Pour le deuxième gars que j'ai contacté (sandtech), il avait vraiment l'air de savoir de quoi il parlait, ses questions étaient précises et les réponses également. Pour sa part il m'a dit que le ms polymère était le meilleur compromis efficacité/prix mais que le top, si on regarde pas trop au prix :shock: , c'était la colle métacrylate bi-composant... même résistance structurelle que l'époxy mais la souplesse en plus.
Après c'est presque le double du prix de la ms polymère!!

Voilà pour les différents avis... Je crois qu'il y a de bons arguments de chaque côté, je tenais juste à faire partager ces différents avis qui me semblent intéressants pour faire nos choix... même si ça ne les facilite pas toujours !! :lol:

Nicolas
Le Camioneur
Sur les traces de Nomade.
Sur les traces de Nomade.
Reactions :
Messages : 2444
Enregistré le : 11 janv. 2011 22:13

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par Le Camioneur »

EDIT du 26 janvier 2013:
J'ai dit de belles con*%&ries dans mon intervention ci-dessous, la colle que j'utilise étant bien une MS-Polymère, remplaçant la colle PU (Polyuréthane) type SikaFlex - 552 que j'utilisais jusqu'ici...
J'en fais amende honorable...


C'est toujours intéressant d'avoir d'autres avis. Pour moi ils ne confirment que ce que nous avons dit jusque là.

En effet, pour des matériaux de nature divers (ex: alu sur fibre) les différences structurelles font qu'une colle PU, de par son collage puissant, mais qui reste souple (si épaisseur suffisante) est à même d'absorber ces différences.

Après, comme expérimenté par Yves (et moi-même dans une moindre mesure) il y a différente "qualités" dans les colles PU et leurs fabricants....
Les MS polymères étant des colles "technologiquement" plus récentes (et souvent plus cher), sont souvent utilisées là ou les PU (de mauvaise qualité) échouaient ou les bonnes arrivaient à leur limites. Elle sont donc assez souvent conseillée "par défaut".
Cependant le principe reste le même qu'une PU.... le montage restant "souple".

Dans le cas de ta cellule, toujours comme dis plus haut, il y a deux écoles. Celle du souple, souvent associée aux profiles de nature différente, et celle du rigide.

Si tu fais l'effort (en coûts) d'utiliser des cornières en fibre, c'est pour que ces dernières soit de même nature (et donc de même composition et résistance structurelle) que la matière qui constitue tes panneaux sandwich. En faite, l'idée c'est justement de créer un partie absolument rigide comme si tu avais pu contruire ta cellule d'une seule pièce, d'un seul moule, ce qui serait, je pense que tu en conviens, la chose la plus résistante (comme un oeuf) mais que par "confort", il est plus facile de construire en plusieurs pièces.

Assemblés ainsi, tes panneaux seront plus résistant même qu'une seule pièce moulée!
En visitant un constructeur de cellule haut de gamme, j'ai vu un MAN qui s'était couché sur le flanc dont il refaisait la cellule.

Le panneau s'était arraché, mais il avait cassé avant les cornières! (comme une soudure). J'ai été assez convaincu par la technique ce jour-là :roll:
Dans le même genre d'idée, j'ai assisté à un test sur des poutres lamellé-collé. Rupture à 60 T de pression.... dans la matière (bois) et jamais là où collé, de la bouche même du fabricant, la partie encollée (polyuréthane expansive) est structurellement plus résistante que le bois.

Mais encore une fois, si tu en as la possibilité, fait des tests.
Modifié en dernier par Le Camioneur le 26 janv. 2013 19:53, modifié 1 fois.
...
Avatar du membre
sebidon
J'suis ouf
J'suis ouf
Reactions :
Messages : 1030
Enregistré le : 25 sept. 2011 15:52

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par sebidon »

intéressant merci.

par contre le collage se fait au niveau de la mousse PU (après découpe des panneaux à dimensions) c'est bien ça ?


et que pensez vous de cette méthode ? :

donc mousse PU contre mousse PU, alors colle PU monocomposant pour le collage des panneaux
puis colle epoxi-bi pour coller les cornières fibre sur les peaux fibre polyester des panneaux à l'extérieur et colle epoxi-bi pour coller les cornières PVC (pour l'économie) à l’intérieur.
Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Reactions :
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja »

Salut Léo,

Il est clair que les deux "écoles" se défendent! Celle que tu préconise vise à se rapprocher d'une cellule "monocoque". C'est pas 3C Cartier qui fait ça? Et il est vrai que ça donne théoriquement quelque chose de super solide. Mais en même temps, toutes les contraintes sont transmises à l'ensemble de la structure... Alors que le montage souple permet d'avoir une partie des contraintes et vibrations absorbées par la colle non?
Je pense effectivement que si je fais des tests de résistance avec les deux méthodes l'avantage ira probablement à l'epoxy mais, dans le temps, est-ce-que ce collage rigide ne risquerait pas en revanche de favoriser l'usure des panneaux (accéléré le risque de délaminage par exemple?)... Au final je me demande si on est pas finalement sur deux concepts efficaces et si, quoiqu'il en soit, la résistance ne sera pas bien au delà du nécessaire à un usage normal?! :)

Sebidon,

le collage de tes panneaux se fait mousse contre polyester puisque que tu colle finalement le champ du premier panneau (mousse) sur le côté du deuxième (polyester). Sika recommande donc de passer un activateur sur la partie gel coat avant de poser ton cordon de colle. Et dans le cas où ta cornière ne serait pas gel-coatée sur la côté que tu va encollé (certains fournisseurs proposent le côté extérieur de la cornière gel-coaté et le côté intérieur stratifié polyester brut), ils recommandent un apprêt spécifique (le même que pour l'alu).
Pour ton idée de mettre du pvc à l'intérieur ça me parait pas idiot, personnellement je préfère que mes cornières intérieures apportent une vrai résistance supplémentaire à l'ensemble mais c'est clair que ça parait pas indispensable, surtout pour une cellule qui n'aurait pas de capucine.

à +, Nico
Avatar du membre
new-one
Pilote hors pair.
Pilote hors pair.
Reactions :
Messages : 3214
Enregistré le : 10 oct. 2007 15:16

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par new-one »

Bonjour

Beau boulot, bravo. Il en a bien des petites roues ce beau camion... :wink:

Pour ce qui est des liaisons cornières polyester "pré-fabriquées" avec les panneaux, une liaison rigide ne peut pas nuire à l'ensemble, au contraire c'est mécaniquement la meilleure façon de faire solide. (On ne fabrique pas un réservoir en métal en collant les cornières avec une colle souple, on les soude...!) Il y aurait un seul hic : il ne faut pas qu'il y ait un point d'effort (un point dur) beaucoup plus important en un point précis qu'ailleurs. Ce n'est pas le cas sur ta cellule, les efforts de vrillage vont se répartir partout. Par contre les points de fixation doivent être particulièrement étudiés pour répartir sur une plus grande longueur/surface les efforts afin, justement, de ne pas avoir de "point dur".

Si tu veux coller des cornières en polyester déjà fabriquée au moyen d'une colle "souple" il va falloir que tu te renseignes pour l'épaisseur résiduelle de la colle utilisée (une fois sêche) car le problème d'éventuel délaminage demeure entier Il sera moindre qu'avec des cornières alu car dans ce cas il faut tenir compte des coef de dilatation différents des panneaux. Mais, même avec les mêmes coef de dilatation, vu que la liaison est "souple" elle va encaisser des efforts qui se traduisent par un "glissement" des cornières / panneaux (si non c'est rigide... :D ) et qui dit "glissement" dit délaminage s'il n'y a pas assez de matière.

Pour le ponçage du polyester (dans le cas de stratification/fabrication des liaisons directement sur la bête, solution que je te préconise toujours vigoureusement) il n'y a pas besoin d'être carrossier ou Miche-Ange pour obtenir une surface très correcte d'aspect. Le mastic de carrossier se ponce très facilement et vu que ce sont des surfaces planes( et petites) ça va vite. Il faut compter environ trois couches et trois ponçage si on est maniaque pour avoir un excellent résultat, deux pour un aspect très correct.

Cordialement
Yves
Si on ne fait rien, rien ne change !
Le Camioneur
Sur les traces de Nomade.
Sur les traces de Nomade.
Reactions :
Messages : 2444
Enregistré le : 11 janv. 2011 22:13

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par Le Camioneur »

new-one a écrit :Pour ce qui est des liaisons cornières polyester "pré-fabriquées" avec les panneaux, une liaison rigide ne peut pas nuire à l'ensemble, au contraire c'est mécaniquement la meilleure façon de faire solide.
+1
new-one a écrit :Par contre les points de fixation doivent être particulièrement étudiés pour répartir sur une plus grande longueur/surface les efforts afin, justement, de ne pas avoir de "point dur".
Cela va de soit, mais c'est un bon conseil.
...
Avatar du membre
sebidon
J'suis ouf
J'suis ouf
Reactions :
Messages : 1030
Enregistré le : 25 sept. 2011 15:52

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par sebidon »

bakaridja a écrit :Sebidon,

le collage de tes panneaux se fait mousse contre polyester puisque que tu colle finalement le champ du premier panneau (mousse) sur le côté du deuxième (polyester).
Oui ça dépend de comment tu fais ta coupe, sur un ou sur les deux panneaux en escalier
Sika recommande donc de passer un activateur sur la partie gel coat avant de poser ton cordon de colle. Et dans le cas où ta cornière ne serait pas gel-coatée sur la côté que tu va encollé ils recommandent un apprêt spécifique (le même que pour l'alu)
je me disais qu'un simple ponçage fin puis un ponçage/dégraissage chimique à l'acétone devrai suffire, non ?
ça a le mérite d'être moins cher :)
Avatar du membre
new-one
Pilote hors pair.
Pilote hors pair.
Reactions :
Messages : 3214
Enregistré le : 10 oct. 2007 15:16

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par new-one »

re suite

ATTENTION : un "vrai" gelcoat doit polymériser à l'abri de la lumière et de l'air, c'est celui qu'on utilise dans un moule femelle, on commence par lui est on tartine le polyester par dessus. Dans les autres cas, si on passe un gelcoat après fabrication du polyester, à l'air libre, on utilise un "gelcoat de finition" qui fait ressortir à la surface une couche grasse pour le protéger de l'air justement... mais cette couche grasse nuit grandement à l'accroche d'autre chose. Même nettoyée avec un dégraissant puissant la surface continue à "suinter" gras pendant de longs mois.
Si on doit dégraisser des surfaces pour accroche de quoi que ce soit il vaut mieux utiliser de l'eau amoniaquée (environ 10%) car l'acétone peut laisser des traces qui ne sont pas bonnes non plus pour l'accrochage (impératif pour l'epoxy)

Cordialement
Yves
Si on ne fait rien, rien ne change !
Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Reactions :
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja »

new-one a écrit :Bonjour

Beau boulot, bravo. Il en a bien des petites roues ce beau camion... :wink:
Bonjour Yves,

Oui effectivement, les roues seront à changer mais quand il ne me restera plus que ça... ça sentira bon!! :D

En tout cas merci encore pour vos infos.

Nicolas
Avatar du membre
sebidon
J'suis ouf
J'suis ouf
Reactions :
Messages : 1030
Enregistré le : 25 sept. 2011 15:52

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par sebidon »

new-one a écrit :re suite

ATTENTION : un "vrai" gelcoat doit polymériser à l'abri de la lumière et de l'air, c'est celui qu'on utilise dans un moule femelle, on commence par lui est on tartine le polyester par dessus. Dans les autres cas, si on passe un gelcoat après fabrication du polyester, à l'air libre, on utilise un "gelcoat de finition" qui fait ressortir à la surface une couche grasse pour le protéger de l'air justement... mais cette couche grasse nuit grandement à l'accroche d'autre chose. Même nettoyée avec un dégraissant puissant la surface continue à "suinter" gras pendant de longs mois.
Si on doit dégraisser des surfaces pour accroche de quoi que ce soit il vaut mieux utiliser de l'eau amoniaquée (environ 10%) car l'acétone peut laisser des traces qui ne sont pas bonnes non plus pour l'accrochage (impératif pour l'epoxy)

Cordialement
Yves
je parlais des panneaux sandwich type Polyfont et consort, tu penses qu'on est dans le cas d'un vrai gelcoat ? et qu'un ponçage mécanique au papier de verre, puis un passage à l'acétone ne suffit pas ?

une bonne partie si ce n'est la totalité du gelcoat sera enlevé par ponçage avant le passage de l'acétone, en plus lors d'un collage si tu ne coupes qu'un seul panneau, la mousse PU du premier viendra en contact avec la peau intérieur du second, et souvent il n'y a pas ou peu de gelcoat sur la face intérieur, non ?

mais le problème du gelcoat "gras" reste entier pour le collage des cornières extérieures
Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Reactions :
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja »

sebidon a écrit :
je parlais des panneaux sandwich type Polyfont et consort, tu penses qu'on est dans le cas d'un vrai gelcoat ? et qu'un ponçage mécanique au papier de verre, puis un passage à l'acétone ne suffit pas ?
Sur les panneaux sandwich, on ne sera justement pas dans le cas du gel coat "gras" comme l'explique Yves.

sebidon a écrit : une bonne partie si ce n'est la totalité du gelcoat sera enlevé par ponçage avant le passage de l'acétone,
Pour ce qui est du ponçage de ton gel coat, il doit rester superficiel, en aucun cas le but ne doit être d'enlever le gel coat à l'endroit des collages car autant le sika adhère parfaitement sur le gel coat (déglacé et dégraissé), autant dès qu'on arrive sur le polyester il faut rajouter une couche de primaire. (dixit le technico-commercial sika).

sebidon a écrit : en plus lors d'un collage si tu ne coupes qu'un seul panneau, la mousse PU du premier viendra en contact avec la peau intérieur du second, et souvent il n'y a pas ou peu de gelcoat sur la face intérieur, non ?
Dans le cas de mes panneaux, l'épaisseur est identique entre intérieur et extérieur. Aucune différence en fait, tu peux utiliser chaque côté pour l'extérieur ou l'intérieur.


A +, Nicolas
Avatar du membre
sebidon
J'suis ouf
J'suis ouf
Reactions :
Messages : 1030
Enregistré le : 25 sept. 2011 15:52

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par sebidon »

merci c'est effectivement ce que je pense.

mais tu as raison il ne faut pas enlever tout le gel coat et arriver sur le polyester.
Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Reactions :
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja »

découpe des ouvertures des coffres
découpe des ouvertures des coffres
pose de profilés alu pour réaliser un cadre "dormant"
pose de profilés alu pour réaliser un cadre "dormant"
Avatar du membre
gerard74
Conducteur de bolide de rang 2
Conducteur de bolide de rang 2
Reactions :
Messages : 330
Enregistré le : 16 janv. 2007 10:06

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par gerard74 »

Super travail , j'aime beaucoup :mrgreen: mais juste une question , tu peux mettre d'autres roues ?????? :shock:
GG
Je sais pas d'où je viens , je ne sais pas où je vais , mais j'y vais !!!
Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Reactions :
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja »

gerard 74 a écrit :Super travail , j'aime beaucoup :mrgreen: mais juste une question , tu peux mettre d'autres roues ?????? :shock:
GG
Bonjour gérard,

En effet, les photos donnent l'impression qu'il y a très peu de place entre les roues et les passages de roues à l'arrière. En réalité j'ai autant, voir plus d'espace libre qu'à l'avant. En fait, le sujet avait été traiter dans un post spécifique (viewtopic.php?f=38&t=6325) et à priori, je peux changer les dimensions de pneu mais pas les dimensions de jantes... Pour passer en 16 il faudrait rogner légèrement le passage de roue avant, ce que j'ai pas forcément envie de faire... Du coup je passerai sûrement en 235/75/15 mais je me suis pas encore penché plus que ça sur le sujet.

Nicolas
Avatar du membre
gerard74
Conducteur de bolide de rang 2
Conducteur de bolide de rang 2
Reactions :
Messages : 330
Enregistré le : 16 janv. 2007 10:06

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par gerard74 »

Hello , pour tes jantes en 16 , Mon ami Denis , le point G , à un sprinter 4x4 et il a mis les jantes de son G en 16 . Il a fait une toute petite modif de qq minutes , tu devrais lui demander en MP . Je préconise les 16 , elles sont plus universelles que
Les 15 et , la gueule est quand même beaucoup plus sympa !!!!!!!
A+ et encore bravo
Gérard
Sinon , y a ça !!!!!!
Sinon , y a ça !!!!!!
Je sais pas d'où je viens , je ne sais pas où je vais , mais j'y vais !!!
Avatar du membre
bakaridja
Vidangeur
Vidangeur
Reactions :
Messages : 169
Enregistré le : 28 sept. 2011 16:20

Re: autoconstruction cellule amovible sur sprinter double ca

Message par bakaridja »

Merci gérard, je ne manquerai pas de demander plus d'infos à Denis sur sa modif! C'est vrai que ça me déplairait pas de passer du 16... A étudier! :-)

Retourner vers « Vos aménagements : Cellules et chassis. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : commoncrawl.org [Bot] et 0 invité